Call off – Duty Advanced Warfare

Posted on by pinkbend

Après plusieures heures passées dessu, je remarque qu’à cause du double saut, beaucoup de monde se trouvent nichés sur les TOP. Autre points négatif : Si nous voyons un ennemi près de nous, il peut nous échapper très vite. (à cause du double saut).

Concernant les armes, vous l’aurez peut-être entendu ou lu : les mitraillettes sont mauvaises ! Tout le monde se rabat donc sur l’AR : Bal-27, qui pourrait être bannie rapidement (du moins pour l’Esport).

Je n’ai sûrement pas eu le temps de découvrir toutes les maps, mais pour le moment, rien à dire dessu. Elles m’ont l’air pas mal.

Le niveau de vie a augmenté par rapport à Ghosts, mais on continue parfois de se faire tuer rapidement par des joueurs de plus grands niveaux, car oui, les armes se débloquent à partir de certains niveaux ; tout comme les accessoires.

Point positif : les niveaux augmentent vite ce qui permet de débloquer quelques trucs facilement.

Dernière chose qui peut être un “soulagement”, (du moins pour l’instant) : aucun campeur. En effet, nous voulons tous essayer les Doubles sauts, les Dashs etc… donc forcément, les joueurs veulent bouger dans la map, et pas camper dans un corner.

call of duty advanced warfare

 

 

 

C’est désormais une tradition pour les gamers du monde entier ; chaque mois de Novembre est synonyme de sortie du nouveau Call of Duty. Après avoir prôné une alternance entre deux studios de développement, Activision en a ajouté un troisième afin de garantir un développement optimal pour sa licence star. C’est ainsi que Sledgehammer nous dévoile aujourd’hui son Call of Duty Advanced Warfare, dont vous avez pu découvrir les nouveautés. Conscients des critiques autour des modes solo des précédents volets, les développeurs ont cette fois-ci décidé de mettre le paquet sur une histoire au scénario bien ficelé, articulé autour d’une tête d’affiche apportant un gage de qualité en la personne de Kevin Spacey. Optant pour une époque futuriste, l’intrigue se concentre toutefois sur une problématique plus que plausible de nos jours : la confrontation entre les armées nationales et les armées privées. Dans un monde où la technologie est un avantage crucial pour les soldats, la société Atlas tire son épingle du jeu en proposant des services premium aux pays du monde entier. Dès les premières minutes de jeu, on se rend rapidement compte à quel point l’évolution technologique a été incorporée de fort belle manière dans le gameplay.

call of duty advanced warfare, activision, jeu vidéo, ps3, ps4, xbox one, xbox 360, images

 

call of duty advanced warfare

 

Très impressionnant sur le plan visuel (enfin un Call of Duty digne de la next-gen !), le jeu est également très agréable à jouer. Les deux premières missions permettent ainsi de mettre en place l’histoire et d’en cerner les enjeux mais aussi de prendre en mains ce gameplay nerveux et immersif à souhait. Se retrouver dans les rues de Séoul cerné par des dizaines d’ennemis et des drônes dans le ciel permet aux joueurs de sauter à pieds joints dans une aventure faite pour marquer les esprits. Les nouveaux gadgets comme la propulsion et la grenade intelligente mettent en exergue leur efficacité dès les premières minutes. Désactiver les drônes, révéler la position des ennemis cachés, éliminer des cibles en fonction de l’endroit où l’on pointe son arme… Cette grenade sera très rapidement identifiable comme votre meilleure amie sur le champ de bataille ! Au-delà du mode solo comportant 15 chapitres formant une histoire digne ce nom, le mode multijoueur se révèle être un défouloir immensément fun dès les premiers frags. La verticalité des maps apporte un réel plus et au bout de quelques essais, devenir un as du kill en propulsion est aussi aisé que jubilatoire.

 

Call of duty advanced warfare, kevin spacey

Grâce à l’appui des exosquelettes et de leurs possibilités, Call of Duty Advanced Warfare, dont vous pouvez visionner le comparatif PS4 vs Xbox One, insuffle une nouveauté libératrice pour la saga. Immersif, complet, maniable, amusant, impressionnant : difficile de ne pas être dithyrambique envers le jeu qui procure un plaisir maximal aux joueurs, qui ne manqueront pas non plus de superlatifs en évoquant cette production vidéo-ludique de grande envergure. Le plus agréable est de constater qu’au lieu de nous servir une énième itération nous déchirant la rétine à grands coups de scènes “Michael Bayisques”, Sledgehammer a voulu apporter une vraie nouveauté à la franchise en impliquant de la meilleure des manières les joueurs dans leur entreprise. Difficile donc de ne pas être séduit par Advanced Warfare, dont la longueur du mode solo et les treize maps initiales du mode multi vous assureront de passer de longues et excitantes heures de jeu pour les mois à venir.

CONCLUSION :

Ce nouveau Call of a beaucoup de nouveautées, mais j’éspère vite que nous aurons quelques mises à jour pour rectifier les armes, et qu’il ne deviendra pas “lassant” comme Ghosts, qui nous a tellement énèrvés !

Leave A Response

You must be logged in to post a comment.